Étiquette : blessures émotionnelles

Comment faire pour que la personne que vous aimez vous comprenne

Comment faire pour que la personne que vous aimez vous comprenne

Comment faire pour que la personne que vous aimez vous comprenne ? 

C’est la question que m’a posé Laura et je l’en remercie.

En fait, ce que j’entends derrière cette phrase, ce sont beaucoup de souffrances, de frustration, de sentiment d’impuissance.

Pourquoi ?

Parce qu’inconsciemment, vous cherchez à ce que l’autre change.

Vous voulez qu’il vous comprenne.

Et le conflit que vous ressentez se situe justement là : vous vous bagarrez avec la réalité parce qu’elle ne correspond pas à ce que vous aimeriez.

Vous aimeriez que l’autre vous comprenne, or il ne vous comprend pas.

Tant que vous cherchez à ce que l’autre fasse quelque chose dans le but que vous-même vous vous sentiez mieux, vous continuerez de souffrir.

Et je sais que c’est difficile.

Moi même il m’a fallu longtemps avant d’encaisser cette vérité. 

Je le vois aussi avec mes clients. 

C’est difficile. 

Mais une fois que c’est fait, on se sent tellement mieux 🙂 

Qu’est-ce qu’il faut faire du coup ?

Je vous partage dans cette vidéo 2 clefs qui vont vous aider.

Avec toute ma bienveillance, 

Emily

Pourquoi le développement personnel ne fonctionne pas ?

Pourquoi le développement personnel ne fonctionne pas ?

Ça t’arrive de pédaler dans la semoule, de ne pas voir de résultats arriver alors que tu y mets toutes tes forces ?
 
Tu fais TOUT pour que ta situation change, tu aimerais sortir de ce cycle dans lequel tu ne t’épanouis plus mais tu ne vois rien bouger ?
 
Parfois ça te met même en rage, tu en veux à la vie parce que ce que tu souhaites ne se concrétise pas ?
 
Je le vois trop souvent chez mes clients dans les débuts.
Et moi aussi, je te rassure, je suis passée par là 😝
 
Voyons tout de suite dans cette nouvelle vidéo les 2 raisons essentielles que j’ai repérées qui font que le développement personnel ne fonctionne pas :

 

Quel est notre plus gros blocage à la réalisation de nos rêves ?

Quel est notre plus gros blocage à la réalisation de nos rêves ?

L’autre jour, j’ai eu au téléphone une discussion super intéressante avec un ami. Nous discutions de nos rêves et de notre plus gros blocage à leur réalisation. Je vous partage ici les idées que j’ai échangées avec lui. 

  • Qu’est-ce qui nous sépare de nos rêves ? 
  • Qu’est-ce qui nous empêche de vraiment nous réaliser ? 
  • Pourquoi y a-t-il quelque chose qui bloque ? 
  • Quel est ce blocage ? 

Je vous parle dans cette vidéo de la culpabilité qui est une émotion, un ressenti, dont nous devons nous défaire si nous voulons avancer vers la création de la vie de nos rêves. 

J’ai déjà parlé de la culpabilité dans cet article et dans cet article. 

Mais n’avez-vous jamais ressenti de culpabilité vis-à-vis de vos parents à l’idée de créer ce que vous avez envie de créer ? 

N’avez-vous jamais ressenti de culpabilité si vos aspirations ne correspondent pas aux attentes de vos parents ? 

Réfléchissez un peu : nos blessures émotionnelles ont été créées avec nos parents. C’est avec eux que nous avons vécu nos premières plus grosses douleurs. 

C’est ce dont je vous parle dans cette vidéo. 

Si la vidéo vous a plue, je vous remercie de la liker, la commenter, la partager. De cette façon, vous m’aidez à être plus visible sur Internet 🙂 

Emily

 

Comment dire NON sans culpabiliser ?

Comment dire NON sans culpabiliser ?

Nous avons vus dans les derniers mails « Pourquoi nous nous laissons marcher sur les pieds » et « Ce qui nous empêche de dire NON ». 

Aujourd’hui, nous allons voir dans cette vidéo comment fait-on pour dire « NON » sans se sentir coupable.

Comment fait-on pour dire « NON », poser ses limites, s’affirmer auprès des autres tout en ressentant une paix intérieure, de la fierté, de la tranquillité ?

Quel est le secret ?  

Je ne laisse pas durer le suspense plus longtemps…

Tu peux cliquer sur la vidéo pour la regarder.

Ce qui t’empêche de dire « NON »

Ce qui t’empêche de dire « NON »

Dans mon dernier article, je t’expliquai pourquoi nous avons du mal à ne plus nous laisser marcher sur les pieds, à poser nos limites, alors qu’à l’intérieur de nous, nous avons envie de dire STOP !! (si tu ne l’as pas lu et que ce sujet t’intéresse, tu peux cliquer ici pour le lire). 

Nous n’en pouvons plus de prendre sur nous, de dire «  OUI » alors qu’au fond de nous, nous aimerions dire « NON ».

Quelles que soient les blessures émotionnelles que nous portons en nous, nous nous sentons nuls, coupables, nous nous en voulons de continuer à nous laisser écraser, rabaisser, et de ne pas réussir à faire autrement  😫

Nous nous flagellons, nous nous fouettons nous-mêmes.


Notre confiance en soi et notre image de soi sont au plus bas.

Cette façon de fonctionner ne participe pas à notre bonheur, car elle ne s’accorde pas avec nos aspirations profondes.   

J’aimerais tellement que tu t’injectes davantage d’amour envers toi-même quand tu vis ces situations…. Davantage d’amour, de compassion, de tendresse…

Comment faire ?

Tu N’ES PAS tes façons de fonctionner



Déjà, ce que j’explique à mes clients qui viennent tous, sans exception, avec cette façon d’agir envers eux-mêmes, c’est qu’ils ne SONT pas leur façon de fonctionner.  

Ils souffrent de leurs blessures émotionnelles.


Ils ont un problème de comportement avec eux-mêmes en lien avec leurs blessures émotionnelles, mais ils ne sont pas cette façon d’agir avec eux-mêmes.

Ils ont simplement appris une façon de faire, une façon de fonctionner qui n’est pas saine pour eux, car elle les empêche d’évoluer et d’être eux-mêmes.

Avoir cette conscience-là te permettra de te sentir moins plombé, de maintenir un niveau d’énergie (parce que oui, tu le sais, la culpabilité, ça plombe…). 

Aussi, puisque tu n’es pas cette façon de fonctionner, que c’est quelque chose que tu as appris, ça signifie que tu peux apprendre une autre façon de faire si tu le veux vraiment ​​
🤩

Ce qui t’empêche de dire « NON » 



Puis, ce qui t’empêche de dire « NON », ce qui t’empêche de poser tes limites et de t’affirmer, c’est qu’au fond tu crains de perdre l’amour des autres.

Tu crains de rompre le lien avec les autres en disant « Non ».

Quelque part, ton inconscient fait une analogie : rompre le lien signifierait que les gens cesseraient de t’aimer.   

Cette peur de rompre le lien, de perdre l’amour des autres emmène dans son sillage la peur de la solitude, d’être perdu, de ne plus être aimé, de ne plus jamais être heureux, etc…. 

Elle te fait redouter de revivre tes blessures émotionnelles qui sont le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison, le fait de ressentir une injustice.


Du coup, tu préfères encore te plier en 4 avec les autres, leur dire « OUI » alors que tu voudrais leur dire «  NON », quitte à te sentir mal avec toi-même, plutôt que de revivre la douleur liée à tes blessures.  

Est-ce que tu vois le chemin que font tes pensées ? ​​
1- Je vis une situation dans laquelle j’aimerais dire « NON ».

2- ​​​​Je ressens de la peur

3- J’ai peur qu’en disant « NON », je vais rompre le lien avec les autres

4- Si je romps le lien, je perds l’amour des autres​​​​

5- Mon ego fait des analogies et craint que je revive la douleur de mes blessures émotionnelles (rejet, abandon, humiliation, injustice, trahison)

6- Je dis « Oui » pour ne pas rompre le lien avec les autres

7- Je me sens mal, je culpabilise, je me dévalorise​​​​​​​​

Au fond, quand tu examines de plus près ce qui se passe en toi, ce qui t’empêche de dire « NON », de poser tes limites et t’affirmer, c’est un grand amour pour toi-même.
Ton ego cherche à te protéger, à protéger tes blessures, à protéger ton enfant intérieur qui a tellement souffert… C’est une intention d’amour que de chercher à protéger quelqu’un, n’est-ce pas ? 

​​Le problème, c’est qu’aujourd’hui, tu n’es plus un enfant. 
Aujourd’hui, cette façon de fonctionner t’empêche d’être toi-même et de te réaliser pleinement…. 

————————————————————————————-

Dans mon prochain article, je t’expliquerai comment on fait pour ne plus se laisser marcher sur les pieds, comment on fait pour poser ses limites et s’affirmer sans avoir peur, sans se sentir coupable, honteux, anxieux, plein de regrets, etc…  
 
En attendant, n’hésite pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me faire part de tes prises de conscience suite à la lecture de cet article. Cela me fait toujours un plaisir immense d’avoir un retour de l’impact qu’on eu mes mots sur ma communauté 🤩

A très vite,

Emily
—————————————————————————

👉 Pour rejoindre le groupe Facebook « Être enfin zen : pour les personnes qui veulent être elles-mêmes en guérissant de leurs blessures émotionnelles », c’est par ici (n’oublie pas de répondre soigneusement aux questions lorsque tu demandes à rejoindre le groupe. Je refuse les 3/4 des demandes à cause de cela) : Rejoindre le groupe Facebook