Pourquoi tu te laisses marcher sur les pieds ?

Pourquoi tu te laisses marcher sur les pieds ?

Pour vivre la vie de tes rêves, je suppose que tu aimerais te sentir respecté, non ?
Pourquoi est-ce que tu laisses encore les autres te marcher sur les pieds ?
Est-ce que c’est vraiment ça que tu veux pour toi, pour ta vie ?
Est-ce que c’est comme ça que tu veux que tes enfants, ton conjoint te voient ?
Continuer de ne rien dire quand les gens te rabaissent, te marchent dessus, prennent des décisions qui t’impliquent sans même te demander ton avis ?
Je sais que ça bouillonne en toi, que tu en as marre de ne rien dire, de ne pas réussir à dire, de prendre sur toi, de te prendre la tête et de ressasser les mêmes pensées en boucle.
Je sais que tu veux autre chose pour toi.
Plus de respect, de fierté, de joie de vivre, de paix intérieure.
Tu veux que je te dise pourquoi tu te laisses marcher sur les pieds ?
C’est parce que nous avons été conditionnés à faire passer les autres avant soi.
Si on se fait passer avant les autres, si on ose poser ses limites pour dire « Non, ça je n’en veux pas dans ma vie », nous risquons de passer pour un égoïste sans cœur.
Bien sûr, nous ne voulons pas être une personne sans coeur.
Nous nous sentirions terriblement coupables.
Parce que ça ne se fait pas de dire « Non » là où tout le monde dit « Oui ».
Ça ne se fait pas de dire nos ressentis désagréables.
Nous avons comme injonction qu’il faut toujours bien paraître.
Aller bien, s’entendre avec tout le monde, ne jamais se mettre en colère ou pleurer.
La vitrine doit être impeccable.
Nous sommes les mannequins des vitrines des boutiques de prêt-à-porter, le sourire toujours aux lèvres.
Mais quand on creuse un peu, quand on regarde ce qui se passe dans l’arrière-boutique, on réalise que ce n’est pas toujours la joie…
Que finalement, nous nous sentons frustrés, profondément tristes, pas à notre place, fatigués, épuisés.
Nous ne savons plus qui nous sommes.  
Notre vie ne ressemble pas à ce que nous espérions quand nous étions petits.
Nos rêves s’éloignent, un jour après l’autre…


Ce tableau sombre que je viens de te décrire, qui est malheureusement le quotidien de beaucoup de personnes, c’est le tableau dans lequel nous évoluons quand nous sommes aux prises avec nos blessures émotionnelles de l’enfance.

Je tiens à te rassurer : il existe des solutions pour sortir de cette situation, et créer la vie de ses rêves 💕💕 💕 

Dans mon prochain article, je t’expliquerai ce qui t’empêche de ne plus te laisser marcher sur les pieds, ce qui t’empêche de t’affirmer.

En attendant, n’hésite pas à écrire un commentaire sous l’article pour me faire part de tes prises de conscience suite à cette lecture. Cela me fait toujours un plaisir immense d’avoir un retour de l’impact qu’on eu mes mots sur ma communauté 🤩

A très vite,

Emily
—————————————————————————

👉 Pour rejoindre le groupe Facebook « Être enfin zen : pour les personnes qui veulent être elles-mêmes en guérissant de leurs blessures émotionnelles », c’est par ici (n’oublie pas de répondre soigneusement aux questions lorsque tu demandes à rejoindre le groupe. Je refuse les 3/4 des demandes à cause de cela) : Rejoindre le groupe Facebook  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre Ebook gratuit « J’identifie ma blessure principale »