Vidéos

Pourquoi accepter ce qui est présent alors que je veux changer des choses dans ma vie ?

Ceci est la retranscription texte de la vidéo : 

Bonjour ! Ici Emily, du blog Être enfin zen !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour une question intéressante que l’on m’a posée sur You Tube : pourquoi faut-il accepter et accueillir ce qui est présent et en même temps vouloir changer des choses dans sa vie ?

Mais avant tout, je vous invite à vous rendre sur mon blog, je vous mets le lien dans les commentaires, où vous pourrez télécharger votre Ebook « j’arrête de souffrir à cause des autres » qui vous expliquera pourquoi nous souffrons à cause des autres, comment faire pour se recentrer sur soi et comment faire pour se sentir reconnu(e) et considéré(e).

Alors, je lis la question de Jeanne, qui nous demande donc « pourquoi faut-il accepter et accueillir ce qui est présent en même temps vouloir changer des choses dans sa vie ? Admettons que j’accueille ma tristesse et que je veuille être joyeuse, c’est un peu insensé. Si je m’accepte comme je suis, comment pourrais-je vouloir changer ? »

Je vois deux questions :

  • Si je veux changer des choses dans ma vie, pourquoi faut-il en même temps accepter et accueillir ce qui est présent ?

Et l’autre question c’est :

  • Mais si j’accepte ce que je suis, pourquoi est-ce que je voudrais changer ?

Accepter, ça ne veut pas dire que j’accepte d’accueillir ce qui m’encombre et je fais ma vie avec. Accepter, ça veut dire que j’accepte d’accueillir ce qui m’encombre là maintenant, et le fait d’accepter va faire que ces choses vont s’en aller d’elles-mêmes. Accepter, c’est cesser de lutter contre ce qui est.

Si vous voulez vivre quelque chose, vous n’avez pas d’autre choix que d’accueillir d’abord ce qui est. Sinon, vous luttez contre la réalité. Vous empêchez d’exister ce qui est à l’intérieur de vous et qui ne demande qu’à s’exprimer. Nous, notre but, c’est de nous libérer et que les choses soient fluides. C’est pas de les garder à l’intérieur de nous.

Si je reprends votre exemple, que vous voulez être joyeuse mais qu’en fait, là maintenant tout de suite, vous êtes triste. Vous devez donc accueillir cette tristesse.

En fait, dites-vous plutôt que si vous voulez être joyeuse, vous vous devez d’abord d’accepter et d’accueillir votre tristesse. Vous ne pouvez pas être joyeuse alors qu’en fait vous êtes triste, c’est impossible. Par contre, vous pouvez être triste, en ayant l’intention et le désir d’être joyeuse. Comme vous avez cette intention, vous allez donc mettre en place ce qu’il faut pour arriver à cette joie.

En fait, ce qui se passe, c’est que lorsque nous sommes enfant, nous sommes dans la joie, nous sommes nous-même. Puis en grandissant, c’est ce que nous explique Lise Bourbeau dans son précieux livre « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même », nous allons ressentir que notre joie de vivre dérange les adultes. Donc, pour ne pas se sentir rejeté par ces adultes et éviter la peur de ne pas être aimé de eux, nous allons leur faire plaisir et mettre des masques.

On ne se rend pas compte qu’en fait nous avons été blessé. Et nous sommes blessé parce que nous avons aimé et nous avons été déçu.

Du coup, nous mettons des masques qui nous protègent des souffrances, qui nous permettent d’occulter nos blessures et nos souffrances pendant un temps. Parce que c’est trop dur pour nous d’assumer ces souffrances.

Alors pour revenir à l’être que nous sommes, pour retrouver notre joie, nous allons passer par l’étape d’accueillir nos blessures et nos émotions désagréables. Nous allons cesser de les occulter et enfin leur apporter l’écoute et l’amour dont elles ont besoin.

Dès que je commence à faire cela, je ressens un soulagement et la joie commence à entrer dans ma vie.

Ce n’est que de cette manière que les émotions désagréables disparaîtront petit à petit de ma vie et que la joie reviendra elle aussi petit à petit.

Ensuite, vous me posez la question « si je m’accepte comme je suis, comment pourrais-je vouloir changer ? »

C’est simple : lorsque vous retrouvez votre joie, vous avez d’autres envies. Vous avez envie de vivre, de prendre soin de vous, de réaliser vos rêves, de vous amuser, vous avez envie de rencontrer d’autres personnes qui vous correspondront mieux, vous avez envie d’avoir un travail qui vous corresponde mieux aussi, etc…

C’est logique parce que vous ne vivez plus dans la peur, dans l’inquiétude, dans la méfiance, vous voyez ?

En fait, ce n’est pas que vous changez, c’est que après avoir accepté et accueilli vos émotions désagréables et tout ce qui vous encombre, vous allez naturellement vous diriger vers d’autres choses et d’autres personnes.

Pour résumer, si je veux changer des choses dans ma vie, si je veux par exemple être joyeuse, je pose cette intention de vouloir être joyeuse, et j’accueille toutes les émotions désagréables qui me viennent pour enfin leur apporter l’écoute dont elles ont besoin. Ainsi, petit à petit je vais basculer de la tristesse par exemple, jusqu’à la joie.

Mes envies vont naturellement changer puisque je ne suis plus dans la peur, dans la méfiance, dans le besoin de contrôler ce qui m’arrive, etc… etc…

Essayez et vous verrez bien les résultats que vous obtenez.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous a plu.

N’hésitez pas à me poser d’autres questions, je me ferai un plaisir d’y répondre.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne pour retrouver les prochaines vidéos.

En attendant de se retrouver, je vous souhaite d’être heureux, d’être heureuse, et je vous dis à bientôt !

Pourquoi accepter ce qui est présent alors que je veux changer des choses dans ma vie
Accepter ce qui est pour se libérer et naturellement s’intéresser à de nouvelles choses, de nouvelles personnes
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *