Mettre toutes les chances de son côté

Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. C’est un blog qui est tenu par mon mentor de blogging, Olivier Roland. Ici, vous pouvez retrouver un article très intéressant de Steve Pavlina, qui est un blogueur Américain, dont Olivier traduit les articles sur son blog.

Pour l’évènement inter-blogueurs, vous pouvez même voter pour mon article ! Cliquez ici pour voter pour mon article !

Bon, maintenant voyons quelle est ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions ! 🙂

🌺🌺🌺

Prendre de bonnes résolutions à la nouvelle année… On le sait, c’est difficile de les tenir. Beaucoup de gens disent : « wof, à quoi ça sert ? On ne les tient jamais de toute façon ! »

Moi aussi je disais ça avant.

Et j’avais bien tort.

Démarrer une nouvelle année est une magnifique opportunité pour appliquer nos bonnes résolutions.

Pourquoi ?

Parce qu’on commence quelque chose de nouveau : nous sommes donc dans une belle énergie qu’on peut utiliser comme propulseur pour aller vers la réalisation de nos souhaits.

Quand je pensais que prendre des bonnes résolutions ne servait à rien, je nourrissais un esprit défaitiste et râleur qui plombait ma vie.

Sans m’en rendre compte, je tuais moi-même mes rêves et mes désirs….

En fait, ce qui se passe, c’est qu’on est super motivé aux alentours du Réveillon de la nouvelle année, puis pendant les quelques jours qui suivent. Après, on abandonne vite : en une semaine, l’affaire est pliée.

On va réessayer l’année d’après, avec moins d’entrain peut-être, et voyant qu’on ne tient pas plus longtemps que l’année précédente, on en vient à se dire que ça ne sert à rien de prendre de bonnes résolutions.

Maintenant, pour ma part, j’arrive à les tenir ! Et je vous rassure, ce n’est pas un boulet que je traîne toute l’année !

J’ai juste compris qu’il existe des astuces pour y arriver.

Aujourd’hui, je vais donc vous partager celle que je trouve être la meilleure, celle qui me permet d’aller jusque l’année suivante et bien au-delà !

ma-meilleure-astuce-pour-appliquer-mes-bonnes-résolutions
Maintenant je sais qu’il existe des astuces pour appliquer ses bonnes résolutions. Je vais vous partager celle que je trouve être la meilleure !

Rappel des ingrédients pour réussir

Qui dit meilleure astuce, dit qu’il y en a d’autres.

En effet, quand on veut réaliser quelque chose, quand on veut tenir ses bonnes résolutions, il faut mettre plusieurs ingrédients dans notre marmite.

Je vous les rappelle vite fait, car j’en ai déjà parlé dans cet article et dans celui-ci :

  • savoir ce qu’on veut
  • savoir pourquoi on le veut
  • comment on envisage l’avenir si on ne se donne pas les moyens de réaliser ce qu’on veut
  • focaliser toutes nos pensées et tous nos ressentis sur nos souhaits
  • persévérer et persévérer, encore et encore

Ces ingrédients sont indispensables quand on veut appliquer ses bonnes résolutions.

Si vous voulez les faire échouer vos bonnes résolutions, prenez-les dans la nuit du Réveillon, la coupe de Champagne à la main, la clope dans l’autre : “j’arrête de fumer demain !”

Vous êtes sûr de ne pas tenir plus d’une semaine…

A ces ingrédients que je cite juste au dessus, j’en ajoute encore un autre, dont je vous ai déjà parlé aussi… Au sujet duquel je n’ai pas encore tout dit….

Cet ingrédient je l’ai découvert lorsque je suis passée de 40 cigarettes par jour à 0 (retrouvez mon article à ce sujet ici). Je m’en sers lorsque je veux changer quelque chose dans ma vie, lorsque je veux appliquer une bonne résolution.

C’est cet ingrédient qui me permet d’être persévérante et de dépasser mes difficultés

C’est une épice qui m’aide à me relever quand ça ne va pas….

Et cet ingrédient c’est….

ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions
Plusieurs ingrédients sont indispensables pour réussir à appliquer mes bonnes résolutions.

Ma meilleure astuce

Le plaisir !

Le plaisir, l’enthousiasme, l’euphorie !

Le plaisir a été ma plus grande découverte pour réussir ce que je veux. C’est de loin la meilleure astuce quand on veut réussir à appliquer ses bonnes résolutions de nouvelle année et toutes les décisions qu’on prend.

Je vais vous expliquer pourquoi.

Lorsqu’on prend une bonne résolution, au début on est content de réussir.

Puis ça retombe au bout de quelques jours.

Pourquoi ?

Parce que très vite, on associe notre bonne résolution à de la torture.

En effet, plus les jours passent, plus le souvenir nostalgique du plaisir qu’on avait de fumer, de manger des gâteaux, de boire de l’alcool, etc… se fait pressant.

Comment voulez-vous tenir vos bonnes résolutions si au bout de quelques jours ça devient quelque chose de lourd, de pénible, si ça devient quelque chose qui nous prive de notre plaisir ? 😉

Les médias, la société, beaucoup de médecins, nous font croire que pour arrêter de fumer, il faut beaucoup de volonté.

Rien n’est plus faux.

Quand on fait appel à sa volonté pour arrêter de fumer, on se sent mal, on résiste contre nos envies, contre nos pensées qui nous hurlent « j’ai envie de fumer !! » On est fort jusqu’au moment où on craque.

Ce dont nous avons le plus besoin, c’est de ressentir du plaisir.

Il faut troquer un plaisir contre un autre.

Mais pas n’importe quel plaisir.

Je ne vous parle pas de remplacer un plaisir immédiat par un autre plaisir immédiat (vous savez, le plaisir immédiat c’est “j’ai envie de fumer, j’allume une cigarette”, “j’ai besoin d’être avec quelqu’un, j’appelle mon ex qui me faisait tant de bien au début et qui m’a détruite après”, “j’ai envie de cet objet que je vois dans le magasin, je me l’achète”, etc….)

Je vous parle d’un plaisir profond, d’un plaisir qui vous projette dans l’avenir, qui vous projette vers ce “moi” que vous voulez être, vers cette vie que vous avez envie de vivre.

Je vous parle d’un plaisir énorme qui aide à traverser les épreuves et à se relever quand on tombe.

Ce plaisir, vous pouvez le ressentir maintenant.

Ca peut être quoi ce plaisir ?

Ca peut être : le plaisir de se libérer de quelque chose, de se libérer de ses chaînes, de se libérer d’un esclavagisme. Ca peut être ressentir le plaisir d’être enfin soi, ressentir le plaisir de profiter enfin de la vie, de se faire du bien, le plaisir de donner le bon exemple à ses enfants, le plaisir de réaliser ses rêves, etc…, etc…

Ce plaisir est bien plus puissant et bien plus profond que le plaisir immédiat que vous apportent votre cigarette, votre verre d’alcool, votre pâtisserie, etc…

Lorsque mon enthousiasme retombe, et c’est normal que ça retombe, je repense à ce plaisir de me libérer, ce plaisir de me sentir bien dans ma peau, j’y repense et je le ressens, et cela me fait remonter le moral, cela me remet en selle pour continuer sur la voie qui me mènera vers la réalisation de mes bonnes résolutions…

Les autres grands bénéfices de mon astuce

Grâce à cette astuce, je me suis rendue compte aussi que j’apprenais à me défaire du plaisir immédiat.

J’ai remarqué que, très souvent, les choix que je fais pour avoir du plaisir immédiat, me font ressentir de la culpabilité, du regret, un mal-être, etc…

C’est vrai, on ne se sent pas bien quand on commence à rompre nos bonnes résolutions.

On se trouve nul, faible, bon à rien, sans volonté, etc…

Sans même s’en rendre compte, ces pensées vont s’immiscer quelque part dans notre tête. Doucement mais sûrement, on va finir par croire qu’on est nul et bon à rien.

Or, personne n’est nul. On manque juste de méthode, c’est tout.

Pour ma part, je ne souhaite pas me sentir nulle.

Ce que je veux, moi, c’est ressentir de la confiance en moi, du bonheur d’être moi, je veux ressentir le plaisir de m’être libérée d’un esclavagisme.

Ce que je veux, c’est ressentir le plaisir d’arriver à ce que je veux et qui est bon pour moi sur le long terme.

Je n’ai pas envie de me contenter du petit plaisir de la cigarette avec le café, du bon goût du gâteau dans la bouche, d’admirer mon objet, etc…

Oui, ça fait du bien sur le coup, on est bien d’accord.

Ce plaisir immédiat devient futile lorsque je pense aux plaisirs que je vais retirer en appliquant mes bonnes résolutions.

Du coup, je vais m’y reprendre à deux fois, avant de retourner chercher un paquet de cigarettes au tabac, avant d’entrer dans la boulangerie, avant d’acheter tel objet, avant de téléphoner à mon ex, etc…

Se défaire du plaisir immédiat, c’est donc devenir une consommatrice avisée, c’est faire de meilleurs choix pour moi, mais aussi pour mon entourage et pour la planète.

Parce que je vais aller de plus en plus vers ce dont j’ai vraiment besoin, vers ce qui est bon pour moi et par effet de ricochet, ce sera bon pour les autres.

Le bonheur d’être moi, le plaisir d’être enfin moi-même, de retrouver confiance en moi, ressentir ce plaisir, c’est ça qui me fait réussir mes projets et réussir ce que j’entreprends.

C’est ça qui fait que j’arrive à appliquer mes bonnes résolutions. Et pour longtemps ! 🙂

Et puis, grâce à tout cela, j’ai même l’impression de devenir quelqu’un de plus intelligent 🙂

N’est-ce pas merveilleux ? 🙂

🌺🌺🌺

Si vous pensez que cet article aidera d’autres personnes, n’hésitez pas à le partager ! Cela me fera plaisir également 😉

Et vous, quelle est votre meilleure astuce pour réussir à appliquer vos bonnes résolutions ? Partagez-là dans les commentaires 🙂

🌺 Emily 🌺

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    30
    Partages
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 thoughts on “Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

  1. Justement… Je manque de méthode, d’une astuce. Cette année, j’ai à peu près réussi à tenir mes bonnes résolutions car j’en avais compris l’importance et que j’étais pleine de volonté. Mais il m’arrive encore de craquer pour certaines choses. Des choses qui m’ont l’air tellement plus fortes que moi, sur lesquelles je n’ai aucun contrôle. C’est dur. Surtout quand on est dans une mauvaise période…

    Pourtant c’est vrai, quand 0n craque pour tel ou tel plaisir éphémère, on ressent de la culpabilité et de la haine envers soi. Mais on recommence même en sachant très bien qu’on va le regretter. C’est fou quand même.

    Je pense que c’est encore pire quand on est dans une période difficile. Les émotions négatives du moments nous poussent justement à ne pas avoir envie de faire bien. On sait qu’on se fait du mal mais on le fait quand même parce que de toute façon… A quoi bon, rien ne va.

    Mais quand j’y réfléchis, même quand tout va bien, il m’arrive de craquer. Moins souvent certes mais quand même. Donc stop les excuses.

    Je vais testé ton astuce, même si je suis un peu sceptique. Pas de ta méthode mais de mes capacités à l’utiliser !

    Merci

    1. Bonjour Laura, et merci pour ton commentaire.

      Moi aussi pendant longtemps j’ai cru qu’arrêter de fumer ou arrêter de craquer sur la nourriture était au dessus de mes forces. C’était comme s’il y avait une force plus forte que moi qui dirigeait mon cerveau. Or c’est faux. Les choses deviennent très claires et faciles quand on a les bonnes méthodes et les bons outils. Que ce soit dans les moments agréables ou dans les moments difficiles, peu importe.

      C’est la confusion qui fait qu’on retombe, qu’on n’y arrive pas, etc… Les méthodes nous aident justement à clarifier ce qui est confus dans notre tête.

      N’hésite pas à lire les articles que je cite dans cet article, j’y parle de méthode justement.

      Très belle journée à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *