La voie royale pour sortir de la peur : connaître le rôle de ses émotions

La voie royale pour sortir de la peur : connaître le rôle de ses émotions

Lautre jour, je répondais à une femme qui fait partie de mon groupe Facebook et qui ne savait pas quoi faire de ses émotions : « Accueille ce qui se passe en toi »Elle m’a répondu : « Oui mais si je fonds en larmes, je fais quoi ? » Ce que je vois derrière sa question, cest quelle a peurQu’est-ce qui lui fait peur avec le fait de fondre en larmes ? De quoi avons-nous peur exactement lorsque nous ressentons des émotions négatives ? Tu verras qu’en connaissant le rôle de tes émotions, tu vas changer ta perception sur elles et cela va t’aider à sortir de la peur

Pourquoi a-t-on peur de ses émotions ? 


Je ne lui jette pas la pierre, loin de là.

Je ressens de la compassion pour elle car j’ai été comme elle (et je le suis encore !) et je connais la difficulté que c’est d’accueillir le vivant en soi. D’autant plus quand on est une femme sensible. Lorsque nous sommes face à nos émotions négatives, nous sommes désarmées, nous ne savons pas comment nous devons réagir. Toute notre société est malheureusement basée là-dessus : nous avons peur de nos émotions. Nous avons peur de ressentir, nous avons peur d’avoir peur.

Du coup, on réprime, on fuit ou on lutte contre ses émotions. 

Pourquoi ?

Parce que nous projetons du négatif sur nos émotions : avoir peur, être en colère ou triste, c’est être faible. Ça ne colle pas avec l’image qu’on veut renvoyer : il faut être forte, compétitive, productive, rentable.

Du coup, dès qu’on ressent quelque chose de désagréable en soi, ça nous fait flipper parce qu’on a peur de devenir faible. Quelque part dans notre inconscient, on fait une analogie « si je deviens faible = les autres ne m’aimeront plus, je vais être rejetée, humiliée, abandonnée, trahie, je vais vivre de l’injustice, etc… »

Ça, c’est la voix de nos blessures émotionnelles de l’enfance.
C’est la voix de l’ego.

Mais le problème, c’est que l’émotion est quand même là. Et elle nous fait faire n’importe quoi :

  • On va se mettre à manger plus que nécessaire du gras et/ou du sucré
  • On va dépenser de l’argent
  • On va téléphoner à ses ex
  • Etc…


Sur le coup, on va se sentir soulagée. Mais après qu’un temps se soit écoulé, on va commencer à ressentir :

  • De la honte
  • De la culpabilité
  • Du dégoût de soi
  • De la haine de soi
  • etc…


C’est là que se trouve le coeur des problèmes actuels de l’humanité : nous sommes coupés du vivant parce que ce vivant nous fait peur. Il nous fait peur parce que nous projetons des images négatives sur lui. Alors nous réagissons à la peur, sans réfléchir, sans se poser. Puis après nous nous sentons mal et nous regrettons.  


La voie royale pour sortir de la peur d’avoir peur : connaître le rôle de ses émotions



la voie royale pour sortir de la peur : connaître le rôle de ses émotionsAlors, tu vas me dire : OK c’est bien beau, mais je fais quoi pour changer ?

Ce qui est fondamental, c’est que tu comprennes à quoi servent les émotions. Si tu sais à quoi elles servent, tu vas changer ton regard sur elles et sortir de la peur d’avoir peur.

C’est d’ailleurs la 1ère action que je fais avec mes clients : je leur explique à quoi servent les émotions et je les aide à repérer les mécanismes qu’ils ont mis en place pour les fuir.

D’abord, ce qu’il faut que tu saches, c’est que les émotions ne sont pas là pour t’embêter. Elles ne sont ni « négatives » ni « positives ». Elles sont agréables ou désagréables à vivre, et elles sont toutes pertinentes.

Pourquoi ?

Parce qu’une émotion est là pour t’indiquer qu’un de tes besoins est comblé (émotion agréable) ou qu’il ne l’est pas (émotion désagréable). Quand tu ressens de la peur, de quoi as-tu besoin ? La peur est liée au besoin de sécurité : tu as besoin de te sentir en sécurité, de te sentir rassurée, tu as besoin de clarté, de comprendre, etc…

La question ensuite à te poser, c’est : Comment est-ce que je peux combler ce besoin d’une manière qui soit saine pour moi ? (Et ne plus te laisser influencer par ton ego qui te dirige à ton insu vers le frigo, la carte bleue, tes ex, etc…)


Sortir de la peur d’avoir peur pour vivre selon ses aspirations profondes


C’est de cette façon que je fonctionne maintenant et qui me permet de vivre en étant de plus en plus alignée avec mes aspirations profondes. C’est aussi sur ce chemin que je mène mes clients.

👉 Cette approche te permettra non plus d’être dans le rejet, la haine ou le dégoût de ce que tu es, mais dans l’accueil, l’amour et la compassion : il n’y a aucun mal à ressentir des émotions, à fondre en larmes ou à avoir peur. Au contraire, tes émotions t’indiquent que tu as besoin de quelque chose. Accueille ce que tu ressens, demande-toi de quoi tu as besoin et pose-toi la question : Comment est-ce que je peux combler mon besoin d’une manière qui soit saine pour moi ?

👉 Tu ne seras plus dans la peur, dans la précipitation, la réaction induite par ton ego, mais dans le calme, le discernement, la maîtrise de soi : adopter et mettre en place des mécanismes qui soient sains pour toi, c’est la voie royale pour sortir de la souffrance inutile et vivre selon tes aspirations profondes.

As-tu besoin d’un coup de pouce ?


J’espère que cet article t’aidera à clarifier ce qui se passe en toi. A avoir moins peur de tes émotions et de tes ressentis.   

Et si tu as besoin d’aide pour avancer sur ce chemin, je t’invite à prendre connaissance de mon nouvel accompagnement : « Je suis moi-même et je kiffe ! » dans lequel l’accueil de ce que tu es, la guérison des blessures est le coeur de ce que je fais :

Accompagnement « Je suis moi-même et je kiffe ! »


Pour rejoindre le groupe Facebook « Être enfin zen : pour les personnes qui veulent être elles-mêmes en guérissant de leurs blessures émotionnelles », c’est par ici (n’oublie pas de répondre soigneusement aux questions lorsque tu demandes à rejoindre le groupe. Je refuse les 3/4 des demandes à cause de cela) : Rejoindre le groupe Facebook  

Je te souhaite de vivre selon tes aspirations profondes,

A bientôt

Emily

2 Replies to “La voie royale pour sortir de la peur : connaître le rôle de ses émotions”

  1. Déborah dit :

    Bonjour Émily, merci pour cet article très instructif sur le rôle des émotions, une piqûre de rappel ça fait du bien car on oublie souvent qu’il ne faut pas les mettre sous le tapis..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre Ebook gratuit « J’identifie ma blessure principale »