Vers des relations plus harmonieuses

J’apprends à donner sans rien attendre en retour

Donner sans rien attendre en retour peut s’avérer compliqué quand nous sommes hypersensible. Donner, offrir, aider les autres est essentiel pour nous. Mais si nous attendons quelque chose en retour, il y a des risques que nos espoirs soient déçus. Attendre que l’autre nous donne en retour, nous fait traverser des sentiments et des émotions que nous connaissons bien : les doutes, la peur, la frustration, la culpabilité… Alors, au fond, que se passe-t-il lorsque nous attendons ? Pouvons-nous continuer de donner tout en attendant rien en retour ? C’est ce que nous allons voir dans ce nouvel article 🙂

Donner sans rien attendre : un paradoxe qui fait souffrir

Mon Petit Robert nous donne comme définition du verbe “attendre” : se tenir en un lieu où une personne doit venir, une chose arriver ou se produire et y rester jusqu’à cet évènement. Rester dans une même attitude, ne rien faire avant que quelqu’un ou quelque chose arrive. apprendre à donner sans rien attendre en retour

C’est justement cela qui nous fait souffrir : c’est de ne rien faire. Pendant que nous ne faisons rien, nous perdons notre pouvoir d’action. Et c’est là, pendant ce temps suspendu, que nous passons de l’espoir au désespoir. Nous sommes en proie aux doutes, à la peur, à la déception, la frustration, la culpabilité “est-ce que c’est moi qui a mal fait quelque chose ? Pourquoi rien ne vient en retour ? Celui à qui j’ai donné ne m’aime pas finalement…”

Pourtant, attendre est une vertu depuis des lustres.

“Tout vient à point à qui sait attendre”

Comme Pénélope, la femme d’Ulysse, qui attend avec un certain détachement et une détermination sans faille que son bien-aimé revienne de ses voyages.

Nous pouvons voir Pénélope comme un modèle à suivre. Mais sans aller jusqu’à devenir comme elle, ce que nous voulons, nous qui sommes si sensibles au fait de donner aux autres, et si sensibles à nos émotions et à nos sentiments, c’est trouver un chemin qui nous mène vers la libération de cette attente.

Les clefs de la porte de sortie

Jean-Jacques Crèvecoeur, qui forme depuis plus de 30 ans des individus et des entreprises au développement personnel, nous explique que c’est peine perdue de chercher à ne plus attendre.

Pour nous libérer, il faut examiner ce qui se passe quand on attend.

1 – Exprimer ses attentes

Lorsque nous attendons un retour et que cette attente est déçue, c’est parce que la personne ne comble pas nos besoins, elle ne répond pas à ce qu’on attendait d’elle.

Mais au fait, lui a t-on dit ce qu’on attendait d’elle ? Le problème de départ, c’est que nous ne disons pas à l’autre ce que nous attendons de lui car de notre point de vue, nos attentes tombent sous le sens. Elles nous semblent évidentes et l’autre devrait les deviner. S’il ne les devine pas, quelque part nous pensons que c’est parce qu’il ne nous aime pas. C’est là que les choses se corsent : nous ne demandons pas, n’exprimons pas ce que nous attendons de l’autre parce que nous avons peur de perdre la face.J'apprends à donner sans rien attendre en retour

Nous craignons d’essuyer un refus.

2- Les bénéfices

Il est important de tenir compte que lorsque nous attendons, nous en retirons un bénéfice. Oui oui ! Et nous pouvons les mettre en lumière, les sortir de là où ils sont cachés : dans notre inconscient.

Quels sont ces bénéfices ?

Jean-Jacques nous dit qu’il a repéré 5 situations qui nous amènent à attendre.

On attend que :

  • l’autre change
  • l’autre nous entende et nous reconnaisse
  • l’autre nous dise ce qu’on a à faire
  • qu’une personne en particulier nous aime
  • l’autre agisse de telle manière avec moi (j’attends qu’il me dise qu’il m’aime, j’attends qu’il m’offre des fleurs, j’attends qu’il me dise que je suis quelqu’un de bien, etc….)

Les bénéfices, s’il diffèrent d’une situation à l’autre, sont au fond les mêmes : je n’exprime pas mes attentes et j’attends que les choses viennent de l’extérieur, qu’elles viennent de l’autre. Comme ça, je ne me mouille pas, je ne prends aucun risque d’être déçu(e).

Hi hi ! Hé oui, c’est pour cela que nous n’exprimons pas nos attentes. Bon, on se trouve un peu lâche du coup. On se rend compte qu’on manque de courage 🙂

3- Prendre ses responsabilités

Pour se sortir de la prison de l’attente, la clef c’est de se poser la question : “Est-ce que je suis prêt(e) à perdre les bénéfices que m’offre l’attente ? Est-ce que je suis prêt(e) à prendre le risque de perdre la face ?”  La clef, c’est d’oser exprimer ses attentes.

Bonne nouvelle : Jean-Jacques nous précise que nous avons plus de chances que l’autre réponde à nos attentes quand nous les exprimons que quand nous les gardons pour nous 🙂 Il existe toujours des probabilités qu’il ne réponde pas à nos attentes, mais les probabilités qu’il nous réponde augmentent considérablement.

4- L’influence de l’intention

Ce qui m’aide aussi, c’est de poser l’intention de donner sans rien attendre en retour. Sentir au fond de soi que nous voulons donner sans rien en attendre, influencera nos mots et nos actions, l’énergie que nous mettons lorsque nous donnons.

J'apprends à donner sans rien attendre en retourPour terminer, je voudrais vous raconter une petite histoire. Une personne de mon entourage donne beaucoup autour d’elle et aide dès qu’elle en a l’occasion. Je sens dans ce qui émane d’elle qu’elle le fait sans rien attendre en retour. Je lui ai posé la question : comment fais-tu ? Elle m’a répondu qu’elle donnait toujours avec le coeur, pour faire plaisir. Simplement. Et souvent, en retour, elle reçoit beaucoup….

Ce qu’il faut retenir

Donner sans rien attendre en retour peut être compliqué lorsque nous sommes hypersensibles. Attendre nous fait nourrir de l’espoir, puis du désespoir, des doutes, de la culpabilité, de la peur. Lorsque l’autre ne répond pas à nos attentes, nous sommes déçus.

La clef pour sortir de cette prison émotionnelle tout en continuant de donner de notre coeur aux autres, sera de reprendre la responsabilité de nos besoins en main :

  • Oser exprimer ses attentes à l’autre
  • Prendre conscience que l’attente me procure des bénéfices inconscients : je préfère attendre que l’autre se manifeste plutôt que de prendre le risque de perdre la face si jamais il ne répondait pas à mes attentes
  • S’interroger : est-ce que je suis prêt(e) à perdre les bénéfices que me procurent l’attente ? Est-ce que je suis prêt(e) à perdre la face ?

Au fond, si nous n’attendons pas que l’autre nous aime en retour, qu’il nous considère, qu’il nous dise que nous sommes quelqu’un de bien, alors nous arriverons à nous libérer des émotions désagréables que nous procure l’attente, et nous pourrons donner de tout notre coeur, uniquement pour faire plaisir, sans plus rien attendre en retour.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à liker ma page Facebook pour me faire plaisir, tout simplement !! 🙂

Emily

2 pensée sur & ldquo; J’apprends à donner sans rien attendre en retour & rdquo;

  1. Bonjour Emilie,

    C’est la première fois que je viens sur ce blog, mais cet article est exactement ce dont j’avais besoin là maintenant ! J’ai lu récemment un roman de Laurent Gounel, “Et tu trouveras le trésor qui est en toi” et une phrase à particulièrement marqué mon esprit, je me permets de la partager ici : « Il y a une grande différence entre connaissance intellectuelle et transformation intérieure, ce n’est pas parce que vous accédez mentalement à un concept que vous le vivez”.

    Merci pour ce partage d’expérience qui est une preuve supplémentaire qu’il faut maintenant que j’exprime mes attentes également par rapport aux lecteurs de mon blog.

    1. Salut Thomas,

      C’est cool que tu trouves ce dont tu as besoin ici, ça fait plaisir 🙂

      Et merci pour cette citation de Laurent Gonelle, qui est tout à fait vrai ! C’est bien d’avoir des concepts intellectuels, car je pense qu’ils sont la premier pierre à la transformation intérieure. Il faut commencer par la connaissance.

      Cet article m’a fait prendre conscience à quel point je n’osais pas demander, dans tous les domaines de ma vie ! J’espère qu’il te permettra d’améliorer ta communication en tout cas.

      Une très belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *