Comment je me libère de mes croyances limitantes

Aujourd’hui, j’aborde un sujet pas super glamour, mais ôôôô combien déterminant sur le chemin de l’amour de soi et du bonheur ! Ce sujet c’est les croyances limitantes. Ce n’est pas séduisant mais je te garantis que si tu t’y attèles vraiment, ta vie va vraiment changer. Parce que tant que tu penseras de toi que tu es nul, que tu ne mérites pas d’être aimé, ou de recevoir le meilleur, alors tu ne pourras pas être heureux. Je vais t’expliquer tout de suite comment je me libère de mes croyances limitantes.

C’est quoi, les croyances limitantes ?

comment je me libère des croyances limitantesUne croyance, c’est une pensée qu’on considère comme vraie. Elles sont soit négatives, limitantes, soit positives, constructives. 

Les croyances viennent des paroles que tu as entendues de tes parents, tes éducateurs, à l’école, à la télévision, etc… et auxquelles tu as crues. Chacun.e d’entre nous s’est ainsi façonné, sans s’en rendre compte, son propre monde avec les paroles qu’il a entendues tout au long de sa vie. Ces paroles, surtout si elles te « parlent », s’infusent à l’intérieur de toi. Elles font seules leur propre chemin et colorent ta façon de voir le monde.

Pendant la période de l’enfance, elles sont très puissantes parce que l’enfant croit ce que les adultes lui disent. Il prend tout ce qu’on lui dit pour acquis, pour argent comptant, car il n’a pas encore de capacités de discernement ni de remise en question de ce qui lui est dit. 

Dans les familles sont transmises des croyances de génération en génération. Par exemple :

  • Les gens riches sont malhonnêtes
  • Il faut travailler dur pour mériter un salaire
  • Dans la vie, tout se gagne
  • Les gens heureux ont quelque chose à cacher

Tu as peut-être remarqué que les croyances familiales peuvent être populaires aussi. « Il faut travailler dur pour mériter un salaire » ou bien « les gens riches sont des gens malhonnêtes » sont des croyances populaires qu’on retrouve dans de nombreuses familles.

L’impact des croyances limitantes 

comment je me libère des croyances limitantesTant qu’on ne se questionne pas sur ses croyances limitantes, on n’imagine pas l’impact qu’elles ont dans notre vie. La plupart des gens fonctionnent en mode automatique, sans se rendre compte que toute leur vie est en fait dirigée par leurs croyances.

Par exemple, si tu veux avoir une belle relation amoureuse mais que tu crois que seule.s de mauvaises personnes s’intéressent à toi, inconsciemment tu vas tout mettre en échec lorsque tu vas faire de belles rencontres. 

Si tu crois que tu n’arriveras jamais à rien, il y a peu de chances que tu parviennes à t’épanouir dans ta vie.

En effet, si une petite voix te répète que tu es nul.le, que tu n’y arriveras pas, où vas-tu trouver l’énergie nécessaire pour te bouger ? Comment vas-tu trouver en toi la bonne attitude qui fera que tu attireras à toi des personnes aimantes ? Comment tu vas faire pour trouver les mots qui montrent que tu as confiance en toi et que tu as envie d’avoir une belle relation ?

On n’obtient pas ce qu’on veut. On obtient ce en quoi on croit  

Oprah Winfrey

Tant que tu ne t’arrêtes pas pour écouter et transformer ce qui se passe en toi, tu fonctionnes en mode automatique. Tu te laisses diriger à ton insu par tes croyances limitantes. Le drame, c’est qu’après tu t’en veux, tu culpabilises, tu te fais des reproches parce que tu n’arrives pas à ce que tu souhaites. Alors que ce n’est pas de ta faute. C’est simplement que tu n’as pas appris à écouter ce qui se passe à l’intérieur de toi pour le transformer. A force, cela peut te décourager complètement, te rendre malade, fatigué.e, te conduire à la dépression, au burn-out, aux addictions sous toutes leurs formes, etc…  

Comment je me libère de mes croyances limitantes ? 

Le but sera donc de transformer tes croyances limitantes en des croyances qui soient positives, constructives pour toi. Chacun.e d’entre nous a déjà tout un panel de croyances qui nous permettent d’avancer, de nous épanouir, d’avoir confiance en soi. Peut-être que tu crois ne pas mériter une belle relation amoureuse, mais que tu es un.e collègue très apprécié.e pour sa bienveillance et sa disponibilité. Tu as confiance dans ce domaine, ça se passe toujours bien avec tes collègues, il n’existe aucun obstacle qui t’empêcherait de t’épanouir dans ce domaine.

Les croyances constructives, on n’y touche pas.

Le travail à faire, c’est de transformer une croyance limitante en une croyance constructive, pour arriver à ce qu’il n’existe plus aucun obstacle à ton bonheur. Pour cela, il « suffit » de trouver le contraire de ta croyance limitante :

  • Je suis incapable d’avoir une relation amoureuse avec quelqu’un de bien => j’ai tout ce qu’il faut en moi pour attirer à moi une merveilleuse personne
  • Je n’arriverai jamais à rien => je suis capable d’arriver à ce que je veux
  • Je suis nul.le => je suis une belle personne qui a des capacités à réussir ce qu’elle veut
  • Les gens heureux ont forcément quelque chose à cacher => les gens heureux sont des personnes qui savent profiter de la vie en toute simplicité

Le travail à faire, c’est de transformer une croyance limitante en une croyance constructive, pour arriver à ce qu’il n’existe plus aucun obstacle à ton bonheur 

Comment transformer une croyance limitante ?

Le processus se fait en 3 étapes :

1° Trouver tes croyances limitantes

Pour trouver tes croyances limitantes, je t’en avais parlé dans cet article la semaine dernière, il existe un moyen très simple : c’est d’avoir une affirmation positive à ton sujet sur ce que tu souhaites. Par exemple, si tu dis « Je suis une belle personne qui mérite d’être heureuse », il y a des chances qu’une petite voix t’envoie une phrase comme « Non mais tu déconnes ! D’où tu crois mériter d’être heureux.se ? ». Ta croyance limitante cest « je ne mérite pas dêtre heureux.se »

2° Etape d’introspection

Tu peux noter dans un cahier ce que te dit cette petite voix, et te poser ces questions :

  • Comment est-ce que je me sens avec cette croyance ?
  • D’où vient-elle ?
  • Qui dans ton enfance te disait cela ? 
  • Est-ce que c’est vrai pour tout le monde ?
  • Pourquoi est-ce que ça devrait être vrai pour toi ? 
  • Et trouver au moins 3 exemples de personnes que tu connais ou non (ça peut être aussi des personnes illustres, des stars, des écrivains, des chanteur.ses, etc…) pour lesquelles cette croyance limitante n’est pas vraie pour elles. 

3° Réécriture de la croyance

comment je me libère des croyances limitantesEnsuite, tu peux réécrire une nouvelle croyance qui cette fois-ci sera constructive pour toi comme dans les exemples que je t’ai donnés.  

Au début, ta nouvelle croyance va te sembler fausse, bizarre, déroutante. C’est normal et c’est bon signe. C’est normal parce que tu es habitué.e à entendre les mêmes phrases négatives depuis des années. Alors d’un coup entendre des phrases positives à ton sujet va dérouter ton cerveau. C’est bon signe parce que cela signifie que tu commences à implémenter en toi une nouvelle façon de penser qui est positive pour toi. 

C’est très important que tu ressentes tout ce tu écris. Transformer ses croyances limitantes en des croyances positives, c’est un travail d’introspection, c’est une méditation. Je te recommande donc de prêter attention à ce que tu ressens. Parce que c’est le fait de ressentir que c’est vrai pour toi qui va ancrer la nouvelle croyance en toi. 

Transformer ses croyances limitantes en des croyances positives, c’est un travail d’introspection, c’est une méditation  

4° La méthode de Byron Katie

La méthode de Byron Katie a transformé ma vie. Le Travail (c’est le nom de la méthode de Byron Katie) peut t’aider à faire le chemin pour transformer tes croyances limitantes.

J’ai fait une chronique de son livre qui explique sa méthode que tu peux retrouver ici. Et si tu préfères en vidéo, c’est par ici.

A retenir

Quand on souffre et qu’on cherche le bonheur, passer par le travail de la transformation des croyances limitantes est fondamental. Personne ne peut être heureux.se s’il a des pensées qui dévalorisent. Sinon, comment trouver l’énergie nécessaire pour passer à l’action et aller vers la réussite ?

Se libérer de ses croyances limitantes est un travail d’introspection, d’écoute de soi, un temps pendant lequel tu te poses afin de prendre conscience de tes schémas intérieurs. Faire ce travail te permettra petit à petit de sortir du mode automatique et de reprendre le pouvoir sur ta vie pour cheminer (enfin !) vers ton propre bonheur. 

Emily 

Related Posts

7 Comments

  1. Encore un merveilleux article de plus, Emily.
    Un grand merci pour ces explications simples qui me parlent et qui, je suis sûre, m’aideront à travailler sur certains points qui bloquent…
    Quant à Byron Katie, tu en avais parlé et je l’ai lu maintenant. J’ai pris le temps, car la démarche demande que l’on se pose réellement des questions par rapport à sa propre vie: mais c’est justement le “plus”: on est obligé de s’impliquer, pas uniquement lire la “théorie”… C’est GÉNIAL.
    Merci de me l’avoir fait découvrir!
    Je partage cet article sur ma page, un article indispensable!

    1. Emily

      Merci Virginie ! 😊 je suis heureuse que cette découverte de Byron Katie t’aide à te libérer 😊 c’est vraiment un livre merveilleux.

  2. Bonjour Emilie,

    Je suis ravie de voir des adeptes de Byron Katie ! C’est un exercice qu’on peut faire en autonomie… J’ai également testé de le faire avec une personne qui avait suivi sa formation. Je dois dire qu’elle m’a fait remarquer à quel point le cerveau essaye de se raccrocher aux pensées extrêmes. Plus une pensée est chargée d’émotions négatives, plus le cerveau va nous la faire remarquer.
    Il va l’alimenter en cherchant toutes les pensées qui valident cette sensation. Bref, le faire avec quelqu’un, c’est aussi une fameuse expérience.

    1. Emily

      Merci Serena pour ton commentaire 🙂 Oui ça doit être une belle expérience de faire le Travail avec quelqu’un de certifié. Merci pour ces infos sur le cerveau, la tête chercheuse des pensées négatives…. Mais quand on apprend à focaliser sur les pensées positives, l’inverse fonctionne aussi…

  3. Pingback: Ne plus souffrir d’avoir souffert - Être enfin zen

  4. Bonsoir Emily, merci infiniment pour cet article.. Mes parents m’ont toujours dit que je valais rien, les humiliations tout le temps et à tout propos, j’étais ‘la ratée d’ une famille de 5 enfants ‘.
    M’a’ meilleure amie ‘, qui dit connaître les cartes et l’ avenir ‘m’a’ tenue au téléphone vendredi soir pendant presque 3 heures.. En me disant que des choses négatives au sujet de mon nouvel ami, qu’il ne m’aimait pas, qu’il allait lui arriver quelque chose de grave.. Même sur mes enfants, que des choses négatives… On dirait que ‘ça lui fait plaisir de me voir souffrir’… Ou serait elle jalouse ? Elle a réussi à me déstabiliser complètement… Pourtant elle a plus d’argent que moi, qui suis dans la galère… Mon ami est banquier, je ne veux pas lui faire part de mes prochaines et être négative avec lui… Ce serait le faire fuir.. C’est trop tôt, pas le bon moment. Comment une personne qui se dit ‘mon amie’ peut être ainsi et m’annoncer des catastrophes ?… Merci à toi..

    1. Emily

      Tu accordes trop de crédit aux propos des autres Fabienne. C’est en développant l’amour pour toi-même et en apprenant à te détacher des autres que les choses vont changer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *