Vidéos

Comment fonctionne la méthode de Byron Katie ?

Se libérer de la souffrance, libérer l’amour et la paix qui sommeillent en chacun de nous, c’est possible. Vous découvrirez dans cette nouvelle vidéo comment fonctionne la méthode de Byron Katie, qui est cette femme, en quoi consiste ce qu’elle nous enseigne.

Ceci est la retranscription texte de la vidéo : 

Bonjour ! Je suis Emily, je suis conseillère pour les personnes hypersensibles. Aujourd’hui comme je vous l’ai promis dans la dernière vidéo, on va parler de la méthode de Byron Katie. Comment fonctionne sa méthode ? C’est issu de son livre « Aimer ce qui est ».

D’abord je vous invite à vous rendre sur mon blog « Etre enfin zen.com », je vous mets le lien dans les commentaires. Vous pourrez y télécharger un Ebook qui est entièrement gratuit pour vous qui s’appelle « j’arrête de souffrir à cause des autres ». Vous n’avez qu’à rentrer votre prénom, votre adresse mail et vous le recevrez directement dans votre boîte, et en plus grâce à ça vous serez informés donc à peu près deux fois par semaine, à chaque fois que je publie soit une vidéo soit un article sur mon blog. Vous serez averti directement par mail.

Alors qui est Byron Katie ?

Donc cette dame qui est une américaine. Byron Katie, c’est une femme qui a connu de graves dépressions vers l’âge de 30-40 ans, me semble-t-il. C’était quelqu’un qui réussissait bien sa vie socialement, qui avait trois enfants, qui était mariée, qui avait un bon boulot et tout ça. Et le problème, c’est que sa dépression elle était de plus en plus profonde. Byron Katie souffrait de plus en plus et elle terrorisait et son entourage, notamment ses enfants et son mari qui la craignaient vraiment. Ils avaient très très peur d’elle et jusqu’au jour où ils ont été obligés de la faire interner. Et ce qui s’est passé, c’est que au bout d’une semaine de son internement, il y a un matin elle s’est réveillée et elle ne souffrait plus du tout. Elle raconte même qu’elle a été saisie d’un rire qui est monté mais vraiment du plus profond d’elle-même, et elle s’est mise rire de sa situation en fait. Donc elle est rentrée chez elle, et sa famille voyait bien que c’était plus du tout la même personne. Mais eux ils pensaient que l’ancienne Katie elle allait revenir, sauf que l’ancienne Katie n’est jamais revenue, et dorénavant c’était une personne qui était en paix, qui était dans la joie, qui ne connaissait plus aucune dépression. C’était une toute autre personne qui avait donc remplacé l’ancienne Katie qui souffrait le martyr.

Alors ce qui s’est passé c’est que au fur et à mesure, ses voisins ont commencé à lui demander « mais enfin, comment tu fais ? Je veux savoir comment tu fais » Puis Katie, elle a passé à peu près deux ans dans le désert. Donc elles vivait déjà dans le désert à cette époque-là, et donc elle passait ses journées soit dans le désert, ou soit dans son jardin me semble-t-il. Voilà à méditer et puis à comprendre ce qui lui était arrivé, et donc elle a mis en place au fur et à mesure une méthode, donc qui est reprise dans son livre, et elle a après permis à ses voisins de bénéficier de sa méthode, et puis après ça s’est étendu dans le monde entier. Maintenant c’est quelqu’un qui voyage à travers le monde pour enseigner sa méthode aux personnes qui le souhaitent, aux personnes qui le demandent. Donc elle va dans les hôpitaux, elle va dans des cabinets de psychologues, elle va dans des grandes salles.

Là au mois de juin, le 30 juin prochain, donc 30 juin 2018, elle va au Grand Rex à Paris. Donc le Grand Rex c’est quand même déjà une salle, je crois qu’il y a deux mille personnes.

Donc voilà, c’est quelqu’un qui voyage à travers le monde et elle a aidé des millions de personnes à ne plus souffrir et à enfin se libérer, et à libérer l’amour en fait qui est à l’intérieur de soi et qui se cache derrière la souffrance.

Alors c’est une méthode que Byron Katie appelle le « Travail » et sa méthode, comme je vous l’expliquais la dernière fois dans ma petite vidéo, je vous disais que ce qui nous fait souffrir c’est le fait que on va attraper une pensée qui va nous traverser, on va l’attraper au vol et cette pensée on va la triturer et se faire un tas de films autour de cette pensée. Et la méthode de Byron Katie, elle va consister au fait de décortiquer tous ces films qu’on se fait autour d’une pensée et jusqu’à ce qu’on arrive en fait à se détacher de cette pensée. Et à la fin on arrive même à en rire ! C’est incroyable mais je vous assure que ça marche.

Alors Katie nous recommande de commencer avec une pensée qui nous fait souffrir à cause de quelqu’un donc, elle elle nous donne l’exemple de « Paul ne m’écoute pas » et puis on va donc là, maintenant ce qu’on va faire, c’est répondre à six questions. Donc ces six questions vous pouvez les remplir sur ce qu’on appelle la feuille de Travail que vous pouvez télécharger sur le site Internet de Byron Katie, je vous mettrai le lien dans les commentaires.

Et en fait, ces six questions c’est, ce sont ces questions là qui vont nous permettre de décortiquer le film qu’on se fait autour de notre pensée. Ensuite on prendra chacune des réponses qu’on a notée donc sur la feuille de Travail et chacune de ces réponses on va la soumettre à quatre questions et à des retournements. Ces questions elles sont toutes simples.

Alors la première question, si donc on reprend l’exemple « Paul ne m’écoute pas », la première question ça va être « est ce que c’est vrai ? » Il n’y a pas trente-six réponses qu’on peut faire à cette question-là. C’est soi oui, soit non.

La deuxième question c’est « pouvez-vous savoir de façon absolue que c’est vrai ? » et là c’est pareil, il n’y a pas 43 réponses : c’est oui ou c’est non.

La troisième question c’est « comment réagissez-vous, que se passe-t-il quand vous croyez cette pensée ? »

Et la quatrième question qui est une question ultra puissante, c’est : « qui seriez-vous sans cette pensée ? Qui seriez-vous si vous n’étiez même pas capable d’avoir cette pensée ? »

On peut prendre son temps pour répondre à ces questions. Moi j’aime beaucoup quand je pratique le Travail, je ferme les yeux et je sonde ce qui se passe à l’intérieur de moi. J’essaye d’aller rechercher ce que je ressens, les émotions qui ressortent après avoir répondu aux quatre questions.

On va à nouveau soumettre donc chacune des réponses qu’on avait obtenu sur la feuille de Travail, on va les soumettre à ce qu’on appelle des « retournements » et trouver au moins trois exemples précis et authentiques, c’est à dire qu’ils nous parlent, qu’ils sont vrais pour nous, qui vont démontrer que ce retournement, il est vrai pour nous, et peut-être même qu’il est plus vrai que la pensée qui nous faisait souffrir.

On peut en général trouver trois retournements pour chaque pensée. Alors on retourne vers soi, on retourne vers l’autre et on retourne à l’opposé. Je vais vous donner des exemples pour vous aider à comprendre.

Toujours en gardant la phrase de départ qui nous fait souffrir « Paul ne m’écoute pas ». Si on la retourne vers soi ça donne « je ne m’écoute pas ». A quel moment dans la situation avec Paul, quand vous trouvez qu’il ne vous écoute pas, à quel moment est-ce que vous trouvez que vous ne vous écoutez pas non plus ? Et de trouver trois exemples précis.

La deuxième façon de retourner, donc c’est de retourner vers l’autre. Par exemple, au lieu de « Paul ne m’écoute pas », ce serait « je n’écoute pas Paul », et toujours pareil donc de trouver trois exemples qui nous parlent à nouveau, qui nous semblent authentiques, qu’on ressent vraiment à l’intérieur de soi. A quel moment dans la situation quand vous trouvez que Paul ne vous écoute pas, à quel moment est-ce que vous, vous trouvez que vous n’écoutez pas Paul ? Et enfin le dernier retournement qui est en général possible, mais il est peut-être possible aussi d’en trouver d’autres, donc si on retourne à l’opposé, ça donne : « Paul m’écoute », et là, pareil,  toujours de trouver trois exemples précis qui vous parlent. En quoi est-ce que vous avez remarqué que en fait, mais oui, Paul vous écoute ?

Sachez qu’il n’y a pas de mauvaise façon de pratiquer le Travail. Il n’y a pas non plus de mauvaises réponses. Il n’y a que ce qui est vrai pour vous, que ce qui résonne à l’intérieur de vous et qui est vrai pour vous. Aussi il n’y a pas deux chemins identiques pour faire le Travail. Moi je sais que au début je me disais « mais qu’est ce que c’est que cette méthode ? » Je voyais absolument pas où elle voulait en venir. Et puis jusqu’au jour où j’ai eu un déclic. Je me suis dit « ah mais oui d’accord ok ! Si je comprends ! » Et là j’ai eu des déclics, des prises de conscience, mais ça a été fulgurant quoi ! Et puis parfois il y a eu aussi pas de prises de conscience comme ça qui se faisaient, mais en fait après je me suis rendu compte plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois plus tard que les choses s’étaient faites inconsciemment, profondément à l’intérieur de moi, sans même que je m’en rende compte en fait. Voilà et puis Katie elle nous dit qu’il n’y a pas deux personnes qui vont vivre le Travail de la même façon, mais ce qui est sûr, c’est que c’est une méthode efficace qui permet de se libérer de la souffrance et de faire entrer de plus en plus d’amour et de joie à l’intérieur de soi, et de la paix.

Moi ce que ça m’a apporté en plus, c’est que ça m’a libérée du poids des normes sociales, ça m’a libérée aussi des principes que je pouvais avoir. Il faut qu’untel soit comme ça, il faut que les gens soient comme ça, il faut que moi je sois comme ça. Ca m’a permis d’être de plus en plus moi même, d’être de plus en plus en paix, de plus en plus détendue, d’accorder de moins en moins d’importance au regard des autres, et en fait d’arriver à « aimer ce qui est ».

Voilà voilà, je pense avoir fait le tour en gros de la méthode de Byron Katie. Ce que je peux vous encourager à faire maintenant, c’est de vous procurer le livre, je vous le montre encore une fois « aimer ce qui est ». Voyez moi, il est rempli de petits marque-pages. Voilà je vous encourage à essayer la méthode, si vous avez vraiment envie de vous libérer de la souffrance. Vous vous rendez compte aussi que ça peut pas se faire comme ça, en un claquement de doigts. Il faut se poser, il faut imprimer la page, il faut écrire, il faut avoir envie de se reconnecter avec soi-même, avec ce qui est vraiment à l’intérieur de soi qui nous fait vivre, qui nous fait vibrer, et il faut avoir envie d’être heureux.

Voilà pour aujourd’hui. En tout cas si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à mettre un petit pouce vers le haut, ça me fera bien plaisir, et aussi si vous voulez être mis au courant des prochaines vidéos que je mettrai sur ma chaîne, n’hésitez pas à vous abonner en cliquant, je pense ça d’être par ici, donc en cliquant sur ma photo et puis en attendant je vous souhaite d’être heureux et d’être heureuse ! Surtout surtout surtout, pensez à vous et puis je vous dis à très bientôt !

Ciao

Emily

comment fonctionne la méthode de Byron Katie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *