Vers des relations plus harmonieuses

Comment faire pour arrêter de souffrir quand on est hypersensible ?

Quand on souffre dans ses relations à cause de son hypersensibilité, on cherche à prendre sur soi. On croit qu’en étant moins sensible, on sera plus heureux. Mais on a beau faire, même si on arrive à réprimer ses émotions, on n’est pas plus heureux pour autant. Alors, comment faire pour arrêter de souffrir quand on est hypersensible ? Je vous propose d’explorer ensemble 5 pistes qui mènent vers plus de paix et de sérénité.

Comment faire pour arrêter de souffrir quand on est hypersensible ?

Nous l’avons vu dans l’article précédent, lorsque nous souffrons de notre hypersensibilité, nous sommes sans même le savoir embarqués dans un cercle vicieux. Nous allons commencer à faire des petits pas de côté pour peu à peu quitter ce cercle vicieux et entrer dans un cercle vertueux.

L’antidote à la souffrance, c’est la joie et le bien-être. Autrement dit, pour souffrir moins et retrouver plus de sérénité dans ses relations, apprendre à se faire du bien sera la clef.

Puisque, comme nous l’avions vu, nous souffrons essentiellement du fait que :

  • Nos émotions sont vives
  • Nous nous sentons rejetés
  • Le regard des autres nous pèse
  • De notre sentiment de n’être pas normal

Examinons comment nous pouvons faire pour nous faire plus de bien dans ces domaines. Je vous présente 5 pistes.

1- Changement de perspective

Je vous propose dans un premier temps de ne plus chercher à prendre sur vous, d’abandonner l’idée de gérer votre hypersensibilité, etc… Inversez votre pensée : au lieu de vous demander « comment faire pour gérer mon hypersensibilité ? », demandez-vous plutôt « comment faire pour gérer les conséquences de mon hypersensibilité pour que ma grande sensibilité soit plus douce ? » :

  • si par exemple vous vous mettez en colère facilement, que pouvez-vous faire pour être plus en paix ?
  • si les autres vous fatiguent, que pouvez-vous faire pour être plus reposé(e) ?
  • si vous pleurez souvent à chaudes larmes, que pouvez-vous faire pour introduire plus de joie dans votre vie ?

comment arrêter de souffrir quand on est hypersensibleEst-ce que vous voyez en quoi l’approche est différente ? Lorsque vous cherchez à gérer votre hypersensibilité, vous allez mettre en place des solutions pour être “moins” sensible, pour étouffer la personne que vous êtes afin de faire plaisir au reste de la société.

Alors que si vous cherchez à apporter des solutions aux conséquences de votre hypersensibilité, vous laissez vivre la personne que vous êtes, et vous mettez en place des solutions pour que ces conséquences soient plus douces pour vous-même. Vous entrez dans la bienveillance avec vous-même, la tolérance, la douceur, l’amour inconditionnel de la personne que vous êtes.

Petit pas de côté : ne cherchez pas à être “moins” sensible, cherchez plutôt à être “plus” en paix, reposé(e), joyeux(se), etc…

2- Des petites choses du quotidien

Pour que votre hypersensibilité vous soit plus douce, pensez à tout ce qui peut vous apporter du bien-être :

  • Utilisez vos talents d’hypersensible : écrire, peindre, dessiner, chanter, etc…
  • Vous êtes proche de la nature et des animaux : prenez le temps de câliner votre animal de compagnie, soyez pleinement avec lui. Si vous n’avez pas d’animal, peut-être qu’apporter votre bénévolat dans un refuge vous ferait du bien (surtout que les hypersensibles ont besoin de se sentir utiles 🙂 ). Faites une balade dans la nature, cela apporte beaucoup de bien-être.
  • Afin de faire baisser la pression des émotions, asseyez-vous un instant, fermez les yeux et observez mentalement votre respiration : le souffle qui entre par vos narines, le chemin qu’il parcourt dans votre corps avant de ressortir. Faites-le sur quelques respirations, 10 ou 15, cela apaise.
  • Faire une détox d’infos : les infos sont une source incroyable de violence, de peurs, de frustration, d’angoisses, etc… Regarder les infos à la télé ne pourra que vous stresser davantage et engendrer des angoisses. Je ne dis pas qu’il ne faut plus s’intéresser à rien, mais intéressez-vous à ce qui vous intéresse vous, à ce qui vous fait du bien, ne soyez plus les spectateurs d’images qu’on vous impose tous les soirs à 20 heures. Pour ma part, j’adore visionner la chaîne Tistrya sur You Tube. Cela m’enrichit et me fait beaucoup de bien :

Petit pas de côté : qu’est-ce que vous aimez ? Qu’est-ce qui vous fait du bien ? Et faites entrer de plus en plus ces moments de bien-être dans votre quotidien.

3- Accueillir ses émotions

Accueillir ses émotions est un magnifique cadeau à s’offrir. Le but ultime est de les laisser circuler en acceptant de se laisser traverser par elles en devenant un simple spectateur de leur passage.

Pour ma part, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été à fleur de peau. On disait de moi que j’étais chochotte et susceptible. Ce qui est vrai. Mais je sais que si j’étais autant chochotte et susceptible, cela s’expliquait en partie par le fait que je réprimais certaines de mes émotions.

comment arrêter de souffrir quand on est hypersensibleImaginez vos émotions comme l’eau d’une rivière : si vous construisez un barrage pour empêcher l’eau de couler, le cours d’eau gonflera jusqu’à détruire ce qui entrave son passage.

Les émotions, c’est pareil : si nous les empêchons de passer, si nous les réprimons pour faire plaisir aux autres, alors ces émotions prendront de la puissance. Elles gonfleront comme la rivière que le barrage empêche de s’écouler jusqu’à exploser comme une cocotte-minute. Nos émotions ont simplement besoin de circuler.

Petit pas de côté : lorsque vous sentez une émotion désagréable arriver, soyez OK avec le fait qu’elle soit là. Soyez tout simplement OK et laissez-là passer.

4- Retrouver l’estime de soi

L’antidote au poids du regard des autres, au sentiment de se sentir rejeté et anormal, c’est une bonne estime de soi. En effet, quand on aime qui on est, qu’on est fier(e) de soi, les autres peuvent bien nous regarder du coin de l’œil, ça ne nous fait rien. Je vous dirais même que de mon côté, maintenant parfois cela m’amuse 🙂

Comment faire pour retrouver l’estime de soi ?

C’est un chemin à suivre. Retrouver l’estime de soi ne se fait pas du jour au lendemain.

comment arrêter de souffrir quand on est hypersensiblePour commencer, sachez que lorsque nous avons une mauvaise estime de soi, c’est parce que nous focalisons notre regard sur tout ce qui est négatif chez soi. On ne voit que ses défauts, ses faiblesses, et on peut même avoir tendance à en rajouter, parfois sans même s’en rendre compte.

Pour ma part, je me suis aperçue que je croyais des choses sur moi qui étaient fausses. Tellement j’avais accordé de poids au regard des autres, lorsqu’on me disait que je n’arriverais à rien dans ma vie, j’ai fini par y croire.

Je vous propose dans un premier temps de prendre un papier et un crayon et de noter tout ce que vous trouvez qui est bien chez vous, tout ce qui est positif, tout ce que vous réussissez. Si vous avez du mal à trouver, ce peut être des choses qui vous paraissent très petites et anodines comme le fait de réussir à marcher, à parler, à réfléchir, à lire… Cela semble banal, mais remettez-vous dans les conditions de l’enfant qui apprend à marcher ou à lire. C’était compliqué pour lui mais à force de volonté, il a réussi. Vous pouvez le faire en repensant à votre journée et à ce qui a été positif pour vous.

Bon à savoir : pour retrouver l’estime de soi, il est très important de ressentir au fond de soi que ces choses que nous réussissons sont vraies pour nous. Ha ha ! Voilà que votre capacité à ressentir fortement les choses va vous servir à quelque chose 🙂

Prenez le temps et laissez le temps aux choses de s’infuser en vous.

Petit pas de côté : Pour retrouver l’estime de soi, il va donc s’agir de commencer à se focaliser sur ce qui est positif chez soi, sur ce qu’on réussit.

5- Se détacher du regard des autres

C’est tout un programme 🙂

Nous avons pris l’habitude d’accorder beaucoup de crédit à ce que pensent, disent et font les autres. Il va s’agir de changer cette habitude. Parce que les autres peuvent bien penser, dire ou faire ce qu’ils pensent, disent ou font, ça ne les regarde qu’eux. Ca ne vous regarde pas. Ce qu’ils pensent de vous, ce qu’ils en disent, ça leur appartient et ayez en tête qu’ils ne détiennent pas la vérité absolue.

Autrement dit, lorsque vous vous sentez touché(e) par quelque chose qui vient de l’autre, vous allez apprendre à vous détacher de ce qu’il dit, pense ou fait.

Petit pas de côté : Posez-vous la question : à qui est-ce que ça appartient ce qu’il/elle est en train de dire ou de faire ? Qui est en train de parler ou de faire quelque chose ? C’est bien l’autre qui parle ou qui fait, ce n’est pas moi. Cela ne m’appartient donc pas.

=> Pour aller plus loin, je vous propose de télécharger l’EBook « j’arrête de souffrir à cause des autres » à l’aide de l’un des formulaires du blog.

Ce qu’il faut retenir

Lorsque nous sommes hypersensibles, au fond nous souffrons parce que nous avons accordé trop d’importance au regard des autres. Cela nous a fait perdre l’estime que nous avions de nous-même.

comment arrêter de souffrir quand on est hypersensibleVous l’aurez compris, pour être plus heureux dans nos relations, il ne s’agit pas de prendre sur soi, mais au contraire de laisser libre cours à la vie qui est en nous en apprenant à la protéger. La protéger c’est se faire du bien, c’est revenir à soi, apporter des petites touches de bien-être dans notre quotidien.

Se faire du bien, se poser, respirer, laisser les émotions être là, ressentir en soi ce qui est bien chez soi, se détacher de ce que les autres pensent, disent et font, sont les clefs qui vont nous permettre d’ouvrir la porte à l’estime de soi et à plus de sérénité dans nos relations.

Mais ne croyez rien de ce que je vous dis. Tentez l’expérience pour vous-même et voyez ce que cela donne 🙂

Si vous avez appris quelque chose grâce à cet article, n’hésitez pas à liker ma page Facebook, j’y suis très sensible !!

Aussi, n’hésitez pas à partager votre expérience ou vos questions dans les commentaires 🙂

Emily

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *