Comment dépasser les peurs qui empêchent d’être soi ?

J’adore l’histoire que je vais te raconter un peu plus bas et qui illustre comment dépasser les peurs qui empêchent d’être soi-même. Tu as déjà essayé d’être toi-même, c’est certain, mais les expériences passées se sont révélées être des échecs cuisants qui t’ont fait terriblement souffrir. Maintenant tu as peur d’être toi-même. En même temps, tu sens une force qui te pousse, ou bien une voix qui te dit « Allez, vas-y ! ». Et tu as raison d’écouter cette voix. Mais il ne va pas s’agir de foncer tête baissée pour être soi. Il va s’agir de faire les choses intelligemment, d’adopter des stratégies gagnantes qui vont te redonner confiance petit à petit.

D’abord, c’est quoi être soi ?

Bon, il faut d’abord qu’on sache de quoi on parle quand on dit « être soi ». Attention, la définition est un peu barbare : être soi, pour le psychanalyste Jung, c’est réaliser sa personnalité psychique authentique. Le soi étant le lieu virtuel ou s’unifient le conscient et l’inconscient. Voilà, ça, c’est fait 🙂

Je dirais qu’être soi-même, c’est être aligné avec ses besoins, ses ressentis, ses désirs profonds, ses valeurs intrinsèques. Être soi-même c’est être libre, c’est ne pas ressentir d’entraves à l’intérieur de soi qui empêcheraient l’expression de ce que nous sommes vraiment.

Ce qui implique de facto qu’il existe un autre en face de soi.

Comment dépasser les peurs d'être soi ? Oui, parce que sans l’autre, on ne peut pas savoir qu’on s’empêche d’être soi-même. C’est bien parce qu’il y a eu un autre qu’on a cessé d’être soi-même et qu’on en souffre. Quand tu te retrouves tout(e) seul(e) sur une plage déserte ou en plein milieu de la forêt, tu ne te demandes pas ce que les autres vont penser si tu te mets à hurler ou à chanter.

D’ailleurs, être soi-même, ce n’est pas se mettre à faire n’importe quoi devant les autres sous le coup d’une impulsion quelconque. Par exemple, être soi c’est pas se balader tout(e) nu(e) un samedi après-midi sur les Champs-Elysées (enfin, après tu fais ce que tu veux 🙂 ). Être soi c’est pas devenir complètement débridé(e) et faire n’importe quoi (que tu pourrais après regretter amèrement…).

Non, être soi-même, c’est être connecté(e) avec ce qui vibre en soi, c’est respecter ce qui est vivant à l’intérieur de soi. Et pour être soi-même et oser être soi, cela demande de parcourir un chemin vers une connaissance de soi plus vaste que celle que tu as aujourd’hui.

L’histoire de Julie

C’est là que j’en viens à te raconter cette histoire dont je te parlais en introduction. C’est l’histoire d’une femme qui est atteinte d’une forme d’autisme, qu’on appelle le syndrome d’Asperger. C’est une jolie femme d’une trentaine d’années, qui s’exprime dans une vidéo (merci à Amanda, si tu passes par là, de m’avoir fait redécouvrir cette vidéo !). Elle parle posément, raconte avec une sincère éloquence le calvaire qu’elle a vécu.

Comment dépasser les peurs d'être soi ?Pendant de nombreuses années, elle a essayé de faire comme tout le monde pour se faire accepter par les autres. Afin d’être aimée par les autres. Et elle n’y arrivait pas. Elle s’est toujours sentie différente, ou plutôt, elle, elle dit que c’était les autres qui étaient différents d’elle. Elle s’est contorsionnée dans tous les sens jusqu’au jour où elle a fait un burn-out.

Ce burn-out a été une chance pour elle. Car à partir de là, elle a commencé à oser être elle-même. Naturellement, beaucoup de choses ont changé dans sa vie : elle a changé de travail, elle a quitté la personne avec laquelle elle vivait, elle a fait de nouvelles rencontres enrichissantes pour elle, elle a déménagé. J’aime beaucoup quand elle parle de son déménagement parce qu’elle dit qu’elle a emménagé dans quelque chose de plus petit, et que finalement, c’est très bien ainsi, parce que c’est ce qui lui correspond.

Elle a écouté ses besoins à elle, ses valeurs et ses désirs profonds.   

Elle a cessé de mener une vie factice dans le but de faire plaisir aux autres pour mener sa vie à elle et respecter ce qui vibre en elle.

« Être soi-même, c’est se faire exclure par certaines personnes. Être comme les autres, c’est s’exclure soi-même » Jean Céré

Comment dépasser les peurs qui empêchent d’être soi

Julie explique bien ce qui empêche d’être soi : ce sont les peurs. Si tu t’empêches d’être toi-même, c’est parce que tu as peur de souffrir, tu as peur d’être ridicule, d’être ignoré(e), rejeté(e), abandonné(e)…

Comment dépasser les peurs d'être soi ?Quand on a peur, on se retient, on s’empêche, on se contraint, on fait comme si, on contrôle et on croit dominer la situation. On fait tout ça pour plaire aux autres, ne pas les froisser, ne pas les déranger, parce qu’ainsi quelque part en soi on croit qu’on sera aimé(e) de ces autres.

C’est une stratégie qu’on adopte et qui répond aux besoins d’être aimé(e), de se sentir appartenir et faire partie d’un groupe. Mais cette stratégie est inadaptée.

Tu l’auras compris, pour oser être soi avec les autres, il va s’agir non pas de faire un burn-out (non on n’est pas obligé d’en passer par là 🙂 ), mais il va s’agir d’apprendre à apprivoiser ses peurs. Et pour apprendre à apprivoiser ses peurs, quoi de mieux que gagner confiance en soi ?

A lire : C’est quoi l’estime de soi ? Ce qui vous empêche d’en avoir

Un exercice ludique pour découvrir ses valeurs profondes

Comment dépasser les peurs d'être soi ? Je te disais plus haut que pour oser être soi, cela passe par une connaissance de soi plus vaste. Je propose pour commencer cette exploration un petit exercice ludique pour découvrir tes valeurs profondes.

Souviens-toi qui était le héros ou l’héroïne de ton enfance. Qui était ce personnage à qui tu voulais ressembler ? Tu as repéré ce héros ou cette héroïne ?

Maintenant, selon toi, quelle était sa principale valeur, sa qualité principale, sa compétence ? Qu’est-ce qu’il recherchait ? 

Est-ce que c’est la vérité ? L’honnêteté ? La générosité ? La justice ? Le dépassement de soi ? etc…

Est-ce que tu as identifié cette valeur chez le héros de ton enfance ?

Si tu as identifié cette valeur chez ton héros ou ton héroïne, sache que c’est ta principale valeur.

Ce qu’il faut retenir

Oser être soi est pratiquement impossible à faire quand on a peur. C’est pourtant d’une importance capitale si on ne veut pas passer à côté de sa vie. Il va donc s’agir d’apprendre à apprivoiser ses peurs en prenant petit à petit confiance en soi, en explorant ses besoins, ses valeurs et ses désirs profonds.

Et toi, quelle est la valeur que tu as découverte avec ce petit exercice ? N’hésite pas à la partager avec nous en commentaire, je suis curieuse de lire les richesses qui vous habitent 🙂

Emily

Si cet article t’a plu et que tu souhaites prendre la voie de la confiance en soi pour t’épanouir dans tes relations, je peux t’accompagner personnellement. Je t’invite à découvrir mon accompagnement en cliquant ici.

Crédit photos : unsplash

Related Posts

3 Comments

  1. Claire

    Bonjour Emily,
    Merci pour cet article bienveillant. Je me reconnais dans l’histoire d’Amanda, est-il possible d’en savoir plus et de consulter la vidéo ?
    Merci

  2. Nathalie-Leyla

    woh super article Merci Oui UN GRAND MERCI
    pour moi mes valeurs sont L’Amour de soi avant tout, la spontanéité l’honnêteté, la générosité, la justice , le dépassement de soi, et pleins d’autres encore …..
    mes héros étaient : ALBATOR, GOLDORAK, CANDY, MAYA L’ABEILLE,…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *