Ce qui t’empêche de dire « NON »

Ce qui t’empêche de dire « NON »

Dans mon dernier article, je t’expliquai pourquoi nous avons du mal à ne plus nous laisser marcher sur les pieds, à poser nos limites, alors qu’à l’intérieur de nous, nous avons envie de dire STOP !! (si tu ne l’as pas lu et que ce sujet t’intéresse, tu peux cliquer ici pour le lire). 

Nous n’en pouvons plus de prendre sur nous, de dire «  OUI » alors qu’au fond de nous, nous aimerions dire « NON ».

Quelles que soient les blessures émotionnelles que nous portons en nous, nous nous sentons nuls, coupables, nous nous en voulons de continuer à nous laisser écraser, rabaisser, et de ne pas réussir à faire autrement  😫

Nous nous flagellons, nous nous fouettons nous-mêmes.


Notre confiance en soi et notre image de soi sont au plus bas.

Cette façon de fonctionner ne participe pas à notre bonheur, car elle ne s’accorde pas avec nos aspirations profondes.   

J’aimerais tellement que tu t’injectes davantage d’amour envers toi-même quand tu vis ces situations…. Davantage d’amour, de compassion, de tendresse…

Comment faire ?

Tu N’ES PAS tes façons de fonctionner



Déjà, ce que j’explique à mes clients qui viennent tous, sans exception, avec cette façon d’agir envers eux-mêmes, c’est qu’ils ne SONT pas leur façon de fonctionner.  

Ils souffrent de leurs blessures émotionnelles.


Ils ont un problème de comportement avec eux-mêmes en lien avec leurs blessures émotionnelles, mais ils ne sont pas cette façon d’agir avec eux-mêmes.

Ils ont simplement appris une façon de faire, une façon de fonctionner qui n’est pas saine pour eux, car elle les empêche d’évoluer et d’être eux-mêmes.

Avoir cette conscience-là te permettra de te sentir moins plombé, de maintenir un niveau d’énergie (parce que oui, tu le sais, la culpabilité, ça plombe…). 

Aussi, puisque tu n’es pas cette façon de fonctionner, que c’est quelque chose que tu as appris, ça signifie que tu peux apprendre une autre façon de faire si tu le veux vraiment ​​
🤩

Ce qui t’empêche de dire « NON » 



Puis, ce qui t’empêche de dire « NON », ce qui t’empêche de poser tes limites et de t’affirmer, c’est qu’au fond tu crains de perdre l’amour des autres.

Tu crains de rompre le lien avec les autres en disant « Non ».

Quelque part, ton inconscient fait une analogie : rompre le lien signifierait que les gens cesseraient de t’aimer.   

Cette peur de rompre le lien, de perdre l’amour des autres emmène dans son sillage la peur de la solitude, d’être perdu, de ne plus être aimé, de ne plus jamais être heureux, etc…. 

Elle te fait redouter de revivre tes blessures émotionnelles qui sont le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison, le fait de ressentir une injustice.


Du coup, tu préfères encore te plier en 4 avec les autres, leur dire « OUI » alors que tu voudrais leur dire «  NON », quitte à te sentir mal avec toi-même, plutôt que de revivre la douleur liée à tes blessures.  

Est-ce que tu vois le chemin que font tes pensées ? ​​
1- Je vis une situation dans laquelle j’aimerais dire « NON ».

2- ​​​​Je ressens de la peur

3- J’ai peur qu’en disant « NON », je vais rompre le lien avec les autres

4- Si je romps le lien, je perds l’amour des autres​​​​

5- Mon ego fait des analogies et craint que je revive la douleur de mes blessures émotionnelles (rejet, abandon, humiliation, injustice, trahison)

6- Je dis « Oui » pour ne pas rompre le lien avec les autres

7- Je me sens mal, je culpabilise, je me dévalorise​​​​​​​​

Au fond, quand tu examines de plus près ce qui se passe en toi, ce qui t’empêche de dire « NON », de poser tes limites et t’affirmer, c’est un grand amour pour toi-même.
Ton ego cherche à te protéger, à protéger tes blessures, à protéger ton enfant intérieur qui a tellement souffert… C’est une intention d’amour que de chercher à protéger quelqu’un, n’est-ce pas ? 

​​Le problème, c’est qu’aujourd’hui, tu n’es plus un enfant. 
Aujourd’hui, cette façon de fonctionner t’empêche d’être toi-même et de te réaliser pleinement…. 

————————————————————————————-

Dans mon prochain article, je t’expliquerai comment on fait pour ne plus se laisser marcher sur les pieds, comment on fait pour poser ses limites et s’affirmer sans avoir peur, sans se sentir coupable, honteux, anxieux, plein de regrets, etc…  
 
En attendant, n’hésite pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me faire part de tes prises de conscience suite à la lecture de cet article. Cela me fait toujours un plaisir immense d’avoir un retour de l’impact qu’on eu mes mots sur ma communauté 🤩

A très vite,

Emily
—————————————————————————

👉 Pour rejoindre le groupe Facebook « Être enfin zen : pour les personnes qui veulent être elles-mêmes en guérissant de leurs blessures émotionnelles », c’est par ici (n’oublie pas de répondre soigneusement aux questions lorsque tu demandes à rejoindre le groupe. Je refuse les 3/4 des demandes à cause de cela) : Rejoindre le groupe Facebook

2 Replies to “Ce qui t’empêche de dire « NON »”

  1. Nourdine dit :

    Bonjour Emily ,
    il y a plusieurs raisons qui nous empêchent de dire “non” .Entre autre raisons d’ordre purement économiques ..par exemple on ne peut pas dire “non” pour un employeur propos d’un emploi quelconque parce qu’on besoin de cette rémunération

    1. Bonsoir Nourdine, l’important est d’être connecté avec ses besoins…. J’en parlerai dans mon prochain article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre Ebook gratuit « J’identifie ma blessure principale »