Développer sa puissance intérieure

C’est quoi l’estime de soi ? Ce qui vous empêche d’en avoir

Manquer d’estime de soi empêche d’être pleinement heureux et épanoui. Quand on souffre de son hypersensibilité, on est plongé dans un brouillard qui fait qu’on peut même se sentir incapable d’avoir un jour de l’estime de soi. Or, personne n’est condamné à vivre sans estime de soi, car c’est quelque chose qui se construit. Mais c’est quoi l’estime de soi ? Qu’est-ce qui fait obstacle à l’estime de soi quand on est hypersensible ? Comment faire pour retrouver l’estime de soi ? Ce sont les questions auxquelles je vous propose de répondre dans ce nouvel article.

C’est quoi l’estime de soi ?

J’ai fait mon mémoire d’études d’assistante sociale que j’ai soutenu en juin 2005 sur le thème de l’estime de soi. C’est vraiment un sujet qui me passionne depuis longtemps 🙂 (et puis ce qui me mène dans mon travail, c’est justement d’aider les personnes à retrouver l’estime d’elles-mêmes). Je me rappelle encore de la définition de l’estime de soi donnée par un adolescent que suivait le psychiatre de renommée Christophe André, que j’avais trouvée dans un de ses livres : « l’estime de soi, c’est comment on se voit et si ce que l’on voit, on l’aime ou pas ».

C’est très parlant, mais il manque à l’équation la confiance en soi. Car l’estime de soi est composée de :

  • l’amour de soi : c’est ce que l’on ressent pour soi. C’est le pilier fondamental de l’estime de soi. L’amour de soi protège du désespoir en cas de doutes et permet de dépasser les échecs et les difficultés.
  • l’image de soi : c’est la façon dont on se voit. C’est le regard que chaque être humain porte sur ses qualités et ses défauts, ses ressources et ses limites. L’image de soi se construit pendant l’enfance : elle vient des projets que nos parents ont imaginés pour nous, mais aussi s’ils prenaient en compte nos désirs et nos capacités à les réaliser. L’image de soi est plus ou moins positive en fonction de l’équilibre de ces critères.
  • la confiance en soi : nous nous sentons armés pour relever les défis de la vie. C’est la conséquence par les actes de l’amour de soi et de l’image de soi.

Etymologiquement, le verbe « estimer » vient du latin « oestimare » qui signifie « évaluer ». Autrement dit, estimer c’est « déterminer la valeur ». L’estime de soi c’est donc la valeur que chacun attribue à sa propre personne.

c’est quoi l’estime de soi ? Pour ma part, je vois l’estime de soi comme de l’or en barre. Je crois que l’on ne peut rien posséder de plus précieux. Car avec une bonne estime de soi, on atteint ce à quoi on aspire et on peut obtenir tout ce que l’on souhaite, car on s’aime et quand on s’aime il n’est plus question de laisser entrer le mal à l’intérieur de soi. On cherche à n’y faire plus entrer que le bien-être et on fait tout pour se sentir bien, même si ça doit prendre du temps pour y arriver.

Par exemple, pour ma part, je suis en train de modifier mon alimentation (je commence à en parler sur mon compte Instagram si ça vous dit de me suivre). Je choisis de plus en plus une nourriture qui me fait du bien. Ces changements ne se font pas du jour au lendemain, car je dois quitter d’anciennes habitudes et en adopter de nouvelles. Mais j’avance en confiance et je le fais car je m’aime et que j’aime ce que je vois de moi. C’est un cercle vertueux, car plus j’avance et plus j’aime mon image, alors la confiance en moi augmente, etc…

Aussi, le dictionnaire des Sciences humaines nous dit que “l’estime de soi ne doit pas être une auto-admiration (dans ses excès), ni une auto-dévalorisation (dans ses carences), mais simplement une amitié exigeante pour soi-même”.

Sachez aussi que l’estime de soi est quelque chose de fluctuant. Vous pouvez très bien avoir une haute estime de vous-même dans votre couple par exemple, et n’avoir aucune estime dans votre travail.

Qu’est-ce qui fait obstacle à l’estime de soi quand on est hypersensible ?

Quand on manque d’estime de soi, on manque d’amour de soi. On se dévalorise. On pense qu’on est nul(le), bon(ne) à rien, incapable, faible, etc… Il nous est alors difficile de poser les actes adéquats. On a peur de se tromper, peur d’être mal vu, peur de ne pas y arriver, etc… D’autant que lorsqu’on souffre de son hypersensibilité, nous l’avons vu ici, on craint le rejet des autres. Cette crainte entretient, je dirais même qu’elle amplifie, les peurs de mal faire.

Il sera important de travailler sur vos blessures. Tant qu’on se sent meurtri, on ne peut pas retrouver l’estime de soi. Si je peux vous recommander un ouvrage, c’est « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » de Lise Bourbeau. Ce livre a changé ma vie : je l’ai lu plusieurs fois, j’en ai fait une fiche de lecture, j’ai cherché à comprendre, et j’ai laissé les éclairages et les conseils de Lise s’infuser en moi.

Le manque d’estime de soi fait aussi qu’on a du mal à assumer ses erreurs. On se protège en faisant incomber les conséquences de nos actes aux circonstances de la vie ou à d’autres personnes. Assumer ses erreurs, ça, c’est quelque chose de difficile à avaler, et c’est pourtant essentiel à assimiler lorsqu’on veut plus de bonheur dans sa vie. Pour ma part, il m’a fallu des mois pour comprendre en quoi je pouvais être responsable de mes souffrances.

=> Pour aller plus loin : téléchargez grâce à l’un des formulaires du blog votre EBook “j’arrête de souffrir à cause des autres” qui est entièrement gratuit.

c’est quoi l’estime de soiDu coup, la personne qui manque d’estime d’elle-même aura souvent un comportement défensif. Ca aussi c’est quelque chose qu’on connaît bien quand on est hypersensible : on s’est tellement senti(e) incompris, rejeté, pas entendu(e), qu’il nous est bien difficile d’entendre les critiques et les remises en question. La première personne qui peut vous comprendre, vous accepter et vous entendre, c’est vous-même. C’est bien pour cette raison que j’insiste sur le fait que si on veut que sa vie change de manière positive, l’accueil de ce que nous sommes fait partie des premières étapes à franchir.

Le manque d’estime de soi entraîne aussi des difficultés pour communiquer de façon honnête car on cherche à toujours avoir raison. A ce sujet, je vous propose de lire mon article les deux erreurs qu’on commet tous dans nos relations. On a aussi du mal à parler de soi parce qu’on a peur du jugement des autres sur nos idées et nos valeurs, sur nos envies et nos ressentis.

Le manque d’estime de soi peut nous rendre malade, nous faire stresser, nous angoisser. Comment voulez-vous être en bonne santé si vous souffrez à l’intérieur de votre être ? C’est impossible. Pour ma part, je ne passais pas un mois sans aller voir le médecin lorsque je manquais d’estime de moi-même.

J’aimerais que vous ayez en tête que l’estime de soi, c’est un sentiment qui se construit. Ce n’est pas quelque chose qui est réservé à certaines personnes qui auraient été bien servies à la naissance et tant pis pour les autres. Non, pas du tout. Le truc, c’est de travailler sur l’amour de vous-même, sur l’accueil de votre personne, sur votre manière de communiquer, sur vos peurs, afin de retrouver peu à peu une estime de soi qui vous permettra d’être heureux(se). Pour ma part, j’ai eu une estime de moi-même désastreuse pendant des années, j’étais complètement paumée. J’en voulais à mes parents que je haïssais, aujourd’hui je les aime profondément et les remercie pour tous les cadeaux de la vie qu’ils m’ont offerts 🙂

Ce qu’il faut retenir

Quand on souffre de son hypersensibilité, l’une des conséquences est qu’on perd l’estime de soi. Ce manque d’estime nous fait souffrir : on manque d’amour pour soi-même, on vit dans la peur, on se dévalorise, on communique mal, on n’agit pas de la bonne façon.

Mais on peut retrouver l’estime de soi. C’est quelque chose qui se construit.

D’autant que si vous voulez changer votre vie pour vous épanouir, vous accomplir, pour être vraiment heureux, c’est grâce à l’estime de soi que les changements pourront se mettre en place. L’estime de soi, c’est la pierre fondatrice du bonheur.

c’est quoi l’estime de soiPour retrouver l’estime de soi, commencez par développer petit à petit l’amour de vous-même, aimez-vous tel(le) que vous êtes, accueillez la personne que vous êtes. Cela modifiera au fur et à mesure l’image que vous avez de vous-même. Allez-y en douceur, le changement n’est pas quelque chose qui doit être forcément radical.

Quand on s’aime, ça nous pousse à l’action car on veut faire entrer de plus en plus de bien-être dans sa vie. C’est en agissant que vous retrouverez la confiance en vous.

Mais ne croyez rien de ce que je vous dis, tentez l’expérience pour vous-même et voyez ce que cela donne 🙂

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à liker ma page Facebook, j’y suis très sensible 🙂

Emily

Merci à Unsplash pour les photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *